TOOVALU dessine sa TRAJECTOIRE 2°C avec un ambitieux projet R&D collaboratif ! | Toovalu

Trajectoire 2°C, c’est le symbole de l’effort mondial à faire pour maintenir le changement climatique à un niveau acceptable de survie pour l’homme. Cet objectif mondial peut se décliner pour les états (c’est ce qui est fait pendant les COP), mais aussi pour les secteurs économiques et pour les entreprises.

Mardi 20 février, TOOVALU a lancé son projet de R&D portant sur la Trajectoire 2°C. Nous avons regroupé pendant une matinée d’échanges et de workshop, un groupe de réflexion formé par des étudiants de l’ICAM et de Centrales Nantes, et nos clients historiques ou nouveaux (Groupe UP, CGI, AIRBUS, Bébé au Naturel…) qui souhaitent mieux comprendre comment s’engager dans une stratégie bas carbone.

TOOVALU souhaite engager les entreprises vers une stratégie climat ambitieuse.

Découvrez cette matinée en images : Film TOOVALU Présentation Projet R&D

Il n’est pas trop tard ! L’expérimentation Trajectoire 2°C est ouverte à de nouvelles entreprises jusqu’à la fin mars. Pour avoir toutes les informations sur les modalités de participation vous pouvez nous contacter ici (Lien vers le formulaire contact)

 

Le réchauffement climatique est un réel enjeu depuis de nombreuses années mais en 2015, avec la signature des accords de Paris, qui engagent les États dans un objectif commun de limiter le réchauffement climatique à 2°C, le climat a connu un nouvel élan et fait l’objet d’un réel consensus sur la nécessité d’agir. (voir notre article sur les réfugiés climatiques)

 

TOOVALU met en place ce projet collaboratif pour faciliter l’appropriation des enjeux climat et permettre aux entreprises de tracer concrètement leur trajectoire 2°C. Une démarche qui a la volonté de co-construire une économie bas carbone dédiée aux entreprises. Durant cette 1ère matinée de réflexion, TOOVALU, avec le témoignage de l’ADEME, a présenté l’expérimentation ACT (Assessing low-Carbon Transition) un projet d’évaluation, de notation carbone créée par l’ADEME et l’ONG Carbon Disclosure Project (CDP). ACT évalue l’intégration de l’enjeu climatique dans la stratégie des entreprises, leurs efforts en matière de réduction d’émissions de gaz à effet de serre (GES) mais aussi leur lien et influence sur leurs fournisseurs et leurs clients. La démarche propose également de questionner le modèle économique et les nécessaires réflexions à mettre en place pour que les entreprises se préparent à une économie bas carbone.

Basée sur un socle de mesure commun, la méthodologie s’adapte aux spécificités des différents secteurs d’activité.  La méthode permet aux entreprises d’exploiter leurs données environnementales pour tester leur performance en fonction de leur courbe sectorielle 2°C.

Lors de notre première étape, les participants ont pu se pencher sur les enjeux de leur transition énergétique selon un secteur d’activité précis (AGRO – TRANSPORT – INDUSTRIE – RETAIL).

Le principe étant de manipuler les indicateurs afin de se questionner sur les facteurs clés d’une bonne stratégie climat.

 

Suite à ce lancement, les autres étapes du projet vont pouvoir démarrer avec différents ateliers sectoriels. D’ici l’été 2018, le projet orientera les entreprises sur :

  1. La réalisation de son auto-diagnostic afin de définir ses enjeux métiers avec la grille de notation sectorielle
  2. L’identification de ses impacts significatifs à partir d’informations sectorielles, de son historique ou de données comptables
  3. La réalisation de son Bilan Carbone Scope 3 significatif
  4. Son positionnement par rapport à la moyenne sectorielle et par rapport à la trajectoire 2° sectorielle
  5. La liste de leurs objectifs de réduction à 3 ans, à 5 ans et pour 2050 et une feuille de route bas carbone

 

Pour aller plus loin – http://www.lemondedelenergie.com/macron-climat-carbone/2018/03/22/

 

Actualités, Bilan carbone, Climat, Compensation carbone, Nouveautés produits, Réglementation
01 mars 2018 stephanie