Nils Joyeux - Zhéphyr et Borée | Toovalu

Nils Joyeux

Nils Joyeux nous accueille dans sa cabine 4193 pour nous transporter dans son univers de porteur de projet. Officier de la marine marchande, Nils a décidé un jour de troquer l’uniforme contre une aventure de startuper en jean, comme créateur d’une compagnie maritime exploitant des cargos à voile !
Eole n’avait pu rencontrer Poséidon pour ne point penser à coupler toutes ces énergies. Nils, lui, porté par le vent d’Ouest(Zéphyr), s’est associé à Amaury porté par les vents du nord (Borée) pour monter le projet Zéphyr et Borée, un projet qui ne manque pas d’air : limiter l’impact énergie et carbone du transport maritime de marchandises.

Le projet se construit progressivement au fil des rencontres, des échanges, des frottements avec l’idée de sortir un premier bateau dans les 18 mois. Modeste, Nils ne se revendique pas comme un inventeur mais comme un intégrateur de technologies existantes qu’il agrège.

Le Bridge revêt pour lui la symbolique du bateau à moteur qui croise le fer avec les « voileux ». Et si toutes ses idées montaient dans le même bateau ? C’est un peu son cheminement, sa trace : donner autant que recevoir, assembler les avis plutôt que de les opposer, intégrer les bonnes idées plutôt que de refaire le monde.

Le micro éteint, il nous emmène dans son univers musical, un JJ Cale, suave, qui gratte les cordes et qui nous berce au rythme d’un verre de Rhum pimenté qui nous pique le palet. Il se met à jouer le rôle d’interviewer. « Et vous ? ».

Quelques références pour mieux comprendre son projet :

Son site : http://www.zephyretboree.com/

Son mentor en version TEDx : https://www.youtube.com/watchv=pyIxKiZi0RI

Son projet en version TEDx : https://www.youtube.com/watch?v=zXIHmw2oEQU

Son moment marquant depuis la traversée n’est pas sur les mers mais dans les airs : l’A380 qui s’invite au départ de St Nazaire avec des ailes comme il en mettrait bien volontiers sur des bateaux et qui apportent une nouvelle dimension, comme un souffle de vent qui pousse le Queen Mary 2 … Tout cela avec un regard malicieux plein d’énergie et sans barrière. En observant le monde, tout devient possible.

Bon vent l’ami, merci de nous avoir entraînés dans ton rêve à voile et à moteur !

Texte écrit par Thierry Leboucq – Greenspector

Interview
05 septembre 2017 stephanie